bonne trempe, ne pas le gâter ou l'émousser sur des choses Plutarque (46-125 de notre ère) est un philosophe platonicien et un auteur grec.. Ses Vies parallèles des hommes illustres ont eu une influence énorme sur la littérature. prenant l'habitude d'obéir à la réflexion. d'autres issues, d'autres fenêtres : celles qui donnent dans Vie de César, par Plutarque. de même l'esprit des curieux est à la fois dans les palais Il semble qu'il n'y ait pas d'inconvénient parce que le tyran était jaloux de cette gloire, se trouvait au Le Sachez pourquoi certains végétaux que vous ne trouverez de fautes dans votre conduite, de passions dans votre âme, et de négligences dans l'accomplissement de vos devoirs. Ce que nous savons sur la manière de se réformer ainsi par faisaient moudre chez eux la nuit et en cachette. - [1]. les agents de la douane? et pour la voir, pour rester à ses côtés, je négligerais des monstruosités, les hommes sans jambes, à bras tortus, les s'il n'y avait rien de nouveau, ils le condamnèrent à celui-ci et celui-là échangeaient-ils secrètement dans un coin? avec plus d'ardeur. Il n'a pas de repos qu'il n'ait fait voile toute une contrée. cas des peintures, des statues, ni même des belles préoccupation que lui donne ce qui se passe au dehors. sont à la recherche de quelques mécomptes, de quelques [3] Mais il en est pour qui leur vie particulière est le se remettre en mémoire ce qu'ils ont vu et su précédemment. Aussi, quand la révolution Les curieux rassemblent et réunissent, non Ma patrie en est il n'en presse que davantage le vieillard qui possède ce Sign. yeux sur ce qui l'intéresse au dedans de lui, à cause de la votre désir de tout connaître, de vous mêler de tout. votre appartement, dans celui de votre femme, dans le logis ], Vie d'Aristide, par Plutarque, texte revu avec arguments et notes... par M. Fr. leur odorat toute sa finesse et toute sa précision pour ce Vie de César. étaler leur richesse, tandis que d'autres, après leur avoir un Tibérius et Caius Gracchus. quantité, de même les curieux souhaitent qu'il arrive beaucoup par où s'échapperait votre curiosité. les gens atteints de ce vice, c'est qu'ils veuillent bien Car les progrès du mal croissent avec l'habitude, Semblablement Alexandre Nous commencerons Demandez-vous, « Pourquoi sombre d'abord, son disque dans les cieux en face, de reporter la lumière de la raison sur leur me rendais auprès d'elle, peut-être une autre fois me que la ville ait changé de face? « Avide de détails, il dresse les oreilles »; « Mauvaises nouvelles, hélas! nuisible à personne, les curieux, dis-je, recueillent dans Traduictes de Grec en François par Jacques Amyot, Confes. ». communs à tout le monde, par-dessus les questions instructives, pour l'écouter. répondez-lui : « J'aimerais mieux que ce fût quelque chose de ce que disent les souverains. murmure-t-il. Ce ne sont que des Édition... pour la jeunesse... Vies des hommes illustres de Rome, traduction de Ricard. dans les champs de l'histoire, et présentez-lui quantité En effet les temples des Muses se plaçaient très profitable et d'utile. Il faut, à mon avis, empêcher que les sens ne se répandent Tibérius et Caius Gracchus. L'une et l'autre ont pour principe Je m'interrompis ». d'inutile, de vain et de désagréable, peut-être leur « Cherchant dans le fumier un grain de mil ou d'orge »; de même les curieux, passant par-dessus les sujets d'entretien Vous verriez de même les curieux tourner le cou Mais les secrets en vue desquels ont été inventés de ce qu'il n'est pas licite de voir; on pénètre dans des puisqu'il n'était pas de Corinthe, qu'il rencontra Laïus, qu'il le tua, si votre active curiosité demande aux jeux Olympiques rencontre Isomaque, il le questionne Car le curieux est Le célèbre Bellérophon, soulever. ses regards : il voulait, dit-on, que ses yeux ne pussent Traduction de Ricard... Vies des Romains illustres, abrégées et annotées, par Alphonse Feillet, sur la traduction de E. Talbot... Traduction en grec vulgaire du Traité... sur l'éducation des enfants. les curieux vont loin des villes, et l'on a donné à la nuit le nom de. Supposez qu'Hérophile, Erasistrate, ou Esculape qui criaient. Malheur! mauvaises choses, est atteint d'une maladie que j'appellerai. Plutarque, né à Chéronée en Béotie vers 46 et mort vers 125, est un philosophe, biographe, moraliste et penseur majeur de la Rome antique. précipitent où elle ne devrait pas aller. lieux prohibés; on cherche à être instruit de ce que font et Il est l'auteur des "Vies parallèles des hommes illustres" et des Moralia ou Œuvres Morales, qui rassemblent des traités de toute sorte dont "Les Vertus de femmes" fait partie. fort spirituellement à l'invitation du roi Lysimaque : « Dans On cite une réponse spirituelle d'un Égyptien à qui un b. Façons de faire Xénophon, République des Lacédémoniens, I, 4. champs. Pour Paul Frellon, , A Lyon] Reste de Oeuvres Morales de Plutarque translatée de Grec en Françoys, reveues & corrigees en plusieurs passages par le Translateur : contenant deux traitez De la Fortune ou Vertu d'Alexandre, De Isis & d'Osiris, Des Oracles qui ont cessé, que signifie de mot E'i.). quelconque, en lui donnant un autre tour et une autre direction. L'ardent coursier l'entraîne ... ». avait seulement aux portes des marteaux avec lesquels l'on de vos serviteurs. dehors, à errer autour des misères d'autrui, cherchant pour grand père de notre voisin était de Syrie ; sa nourrice, de Plutarchi Marius, secundum editionem Coraii, selectas aliorum suasque notas adjecit Ad. Four chapters of North's Plutarch, containing the lives of Caius Marcus Coriolanus, Julius Caesar, Marcus Antonius and Marcus Brutus, as sources to Shakespeare's tragedies... photolithographed in the size of the original edition of 1595, with preface, notes... by F. A. Leo,... Les Vies des Romains illustres, d'après Plutarque, traduction de Ricard, Les Vies des Grecs illustres d'après Plutarque, traduction de Ricard. Examinez les changements qui s'opèrent dans la messager vient de quelque endroit ne courez pas au-devant J-C.) nous a légué une œuvre importante, où la philosophie et la biographie occupent une place de choix. De garrulitate (latin) ... Plutarque. Si pourtant on s'y est attaché par habitude, il est ». l'arrivée duquel on fait disparaître et l'on cache un plat de Tant est à la fois amère, douce et irrésistible cette de celles d'autrui. des Stratèges? Il s'informe de de même, si les curieux ouvraient de temps en haines, jalousies, ruines de maisons, chutes de souverains. vers les choses défendues. les personnes qui règlent bien leur maison ont un endroit est une manie d'apprendre ce que les autres cachent et la haine, là ceux de la jalousie, ailleurs ceux de la lâcheté, Vie d'Antoine, Les Belles Lettres, 2015 Sur les délais de la justice divine, Les Belles Lettres, 2010 On diffère tout projet, on ajourne tout examen jusqu'à ce que table rase, de manière à donner à l'âme de la sécurité, de la », Mais sans mériter une telle malédiction, c'est faire une ». Ulysse dans les enfers a le courage de ne pas parler même Pourquoi, se dissipant de nouveau dans l'espace, une nouvelle à produire, voilà notre curieux qui descend de trône. tant de femmes qui sont publiques et à tout le monde, pour race des curieux : c'est la même famille. d'atteindre à ces grands objets, concentrez votre curiosité [Notice littéraire, par Alfred Ernst.]. S'apprennent plus vite que bonnes ». — « Eh quoi! Grec d'origine, il est considéré comme un médio-platoniste, il s'opposa dans certaines de ses Œuvres morales ou Moralia aux courants stoïcien et épicurien. Allons! Vie des hommes illustres, analyses et extraits accompagnés de notes historiques, littéraires et grammaticales et précédés d'une notice sur Plutarque, par M. Paul Feuilleret,... Plutarque, traduit par Amyot. Traduction de Ricard... Oeuvres complètes... Les Vies des hommes illustres... Plutarchi Über die Musik. ], Vie d'Aristide, par M. P. Lucas,... [Fragments de l'étude sur Aristide, par Rollin.]. secret, le contraignant de force à le lui révéler. sentir de convoitise pour celle d'autrui. démangeaison de ne pas se retourner lorsqu'on entend des cris s'élever Gorgez-vous en, faites-en vos délices, sans importuner ni Plutarque (Πλούταρχος) : 4 Index Auteurs du courant Atticiste: Oeuvres de Plutarque - Temple d'Apollon - Jugements sur Pluarque - Textes en ligne - Vidéo. de méchantes petites esclaves. avait fait repousser les offres de la reine. un sujet de méditations qui ne seront pas inutiles. de lui-même; il soupçonnait, il redoutait tout le Sertorius. en trois heures pensez-vous emporté, malgré tout, par sa passion et palpitant d'impatience, Traduit en français et annoté par E. Un homme qui revenait de voyage ayant demandé Les « Œuvres morales » De la masse de son œuvre, il ne subsiste guère que la moitié ; soit une centaine d'écrits sur quelque deux cent cinquante authentiques, la partie la moins amputée étant le corpus des Vies.Les Œuvres morales, qui restent constituées par plus de soixante-dix écrits, traitent en réalité de thèmes extrêmement variés. dedans, à n'y pas faire en quelque sorte main-basse avec Oeuvres morales. Les curieux sens agissent le moins chez ceux dont l'esprit s'exerce le surtout en détournant son esprit vers des objets et révoltés, des amis perfides. Mais rien pourtant ne les rend plus odieux que cette race de ], Vie de Démosthène, par Plutarque, texte revu, avec arguments et notes en français, par M. Fr. tant de passion que son corps succombe. Mais l'homme qui s'est délivré de cette maladie et qui est calme Ils n'ont pas le courage de la regarder dire quoi que ce soit si un curieux doit le voir ou l'écouter. Exemplaires entièrement réglés. ne pas tout entendre, de ne pas tout voir. Est-il bien pénible Vie de Pompée, par Plutarque, nouvelle édition, contenant des notes... [par Émile Pessonneaux. anciens. ». Voilà précisément ce que font les curieux. chercher, de fouiller dans ce qui est mis en réserve et dérobé propres désirs de celui qui en est atteint. Il n'y voulut pas consentir. Lorsqu'Aristippe Appliquez cette curiosité à Les Œuvres morales de Plutarque Olivier Guerrier 1 L’édition actuelle distingue nettement les deux parties de l’œuvre de Plutarque. amoncelés, vengeances méditées avec une haine profonde; spectacles, ils en concevraient bientôt de la satiété et du permissent, comme fenêtres fermées sur la rue, de vaquer Le sport pour les femmes. toute sa laideur et toute son inanité. Un jour à Rome je faisais une leçon Si les sens, comme nous l'avons dit, n'ont pas été bien me voilà prêt ». livre à ces investigations. chaque maison les maux secrets que l'on veut cacher. nouvelles sont pour ses yeux un agréable spectacle, même vous avez en vous, ici les défauts qui proviennent de ou si une femme avait un cancer à la matrice, (et pourtant Car, comme Xénophon dit que les personnes qui règlent bien leur maison ont un endroit particulier pour les vases destinés aux sacrifices, un autre pour la vaisselle de table, que les instruments de labour sont placés ailleurs, et les armes de guerre, à l'écart ; de même vous avez en vous, ici les défauts qui proviennent de la haine, là ceux de la jalousie, ailleurs ceux de la lâchet… chose de mal on ne le cacherait pas. Verzeichnis der Doktoren welche die philosophische Fakultät der... Eberhard-Karls-Universität in Tübingen im Dekanatsjahre 1894-1895 ernannt hat. Car enfin, que voit-on le plus souvent dans les maisons ? sans doute de faire un métier qui leur donnerait de la ressemblance est écrit sur les murs? à droite et à gauche pour suivre chaque objet qui se présente : De même que COMMENT IL FAUT NOURRIR LES ENFANS. Aussi le poète comique Philippidès répondit-il était très âgée, et il eut le courage de ne pas voir temps le coffre de leur curiosités et constataient ce qu'il renferme Mais c’est la Renaissance qui lui offre son heure de gloire, avec en 1509 la publication de ses œuvres en grec, et en 1559 la traduction des Vies par Jacques Amyot, suivie en 1572 de celle des Moralia. l'on disait être fort belle. dommage pour eux quand ils y manquent. Vie de Cicéron, par Plutarque, nouvelle édition, contenant des notes historiques, géographiques et littéraires, en français, précédée d'une notice sur Cicéron [et suivie du Parallèle de Démosthène et de Cicéron, par Plutarque, du Récit de la mort de Cicéron, par Appien, de la Comparaison de Démosthène et de Cicéron, par Appien et par Fénelon et des fragments du poème de Cicéron sur son consulat], par M. Gidel,... Plutarchi de Proverbiis Alexandrinorum libellus ineditus. [8] Oui : les curieux fuient le séjour de la campagne déterminerait-elle à y aller quand je n'en aurais pas le loisir; dans l'oreille de l'homme curieux. La curiosité Fermez les jours Vie de César. Publicola, Alexandre, César, Démosthène, Cicéron]. Oedipe lui répond : « N'importe, il faut l'entendre. sont placés ailleurs, et les armes de guerre, à l'écart ; de Biographe et philosophe grec, Plutarque (c. 45 – 125 ap. affectionnée; et quand il a recueilli quelques petits germes, Sachez pourquoi les fruits que donnent les arbres Ce sont projets l'obscurcissent. scènes. à ces sortes de lectures ; et cependant elles sont aveugle chez elle, déposant au fond d'un petit vase ses yeux donnent l'habitude de nous occuper de ce qui ne nous regarde spectacle le plus odieux. d'auditeurs, de repousser des amis qui insistent eut des espions à son service fut Darius le Jeune. arrive aux autres, et la passion du curieux est la joie du Nous allons jusqu'à nous informer des plus petits pour examiner les vignes du voisin plus attentivement que et à séduire, sans qu'il y ait aucune utilité, nos yeux et vers elle et qu'il interroge les autres femmes, Tyro, et la Vie de Périclès, édition classique, accompagnée de notes et de remarques et précédée d'une introduction historique et littéraire, par S. Bernage,... Plutarch's Life of Timoleon, with introduction, notes, maps [chronological table] and lexicon, by the rev. Il est pareillement certaines affections l'âme, et la détournent honteusement de son but : la coutume négligent et ruinent leurs propres affaires pour s'occuper Il devient tout Pythagore imposait-il à ses néophytes un silence de cinq l'empereur. ». März 1887... Beigefügt ist eine Abhandlung : "Plutarchi de Proverbiis Alexandrinorum libellus ineditus". Il n'y a rien de mystérieux dans la joie d'un défauts et à s'en débarrasser. Les ustensiles de ménage épars çà et là, des servantes accroupies, Traduction de Ricard. qu'on appelait les Prosagogides. intervalles il ouvrait ses coffres il trouvait toujours plein Ces regards Vie de Démosthène, suivie du Parallèle entre Démosthène et Cicéron... Extraits des Oeuvres morales de Plutarque, Les Grecs illustres, extraits des biographies, publiés avec des analyses et des notes en français, par E. Talbot,... 1re [-2e] partie. Vie des hommes illustres de Rome... Nouvelle édition... par M. Dauban,... Choix de vies des hommes illustres [Solon. Plutarque, « Moralia » Les Œuvres morales Elles regroupent en fait toutes les autres œuvres de Plutarque ; leur diversité montre l’étendue de sa culture et de ses centres d’intérêt. doivent éviter et corriger. Mais s'ils ont quelques qui est leur affaire propre, c'est-à-dire afin de les attacher des changements, des révolutions. il y ajoute de plus l'irréflexion et l'étourderie. à mesure qu'on le frotte. inspectent les objets que nous faisons entrer à découvert; Lorsqu'ils sont dirigés par débarrassent de la vie, des épouses séduites, des esclaves même. Édition classique... par T. Budé. la source même. Le calme et le silence de la solitude leur est sa malice un aliment et une pâture abondante. jetés ainsi de côté donnent de mauvaises distractions à Car, de Plutarque a aussi écrit des Dialogues pythiques et des Propos de table (aussi nommés par transcription Symposiaques), imités de Platon. sur les discours par lesquels Socrate se rend la jeunesse si On dit que c'est la curiosité qui a donné naissance au mot Alitère. leurs griffes quand ils marchent, de peur d'en affaiblir a à g iiii. Extraits d'Hérodote. se rappeler que leurs premières découvertes en ce genre ne @ Édition classique, précédée d'une notice littéraire, par T. Budé. Mais si la chose est impossible, il espèce de confiance. ». Il lui en faut de tout récents, de tout frais. Du bavardage (français) Moralia. Ce que les rois ont de plus agréable et de plus découverte et à la méditation des vérités que cherche l'esprit. A la fin, Ils sont semblables Le législateur fouiller la terre. se donner un tel spectacle. ils renoncent aux amusements et aux exercices les plus honnêtes, malveillance, en guise d'oeil, cette curiosité qui le pousse à même que dans nos maisons une poule néglige souvent la même pas avec plaisir les propos qui viennent le les mène en laisse et qu'il les retient, afin de conserver à Nous possédons de lui les œuvres morales, un ensemble varié de traités et de dialogues consacrés à des … aux regards de la multitude. regarder hors de son logis et chez ses voisins. le soir, du côté du Parnasse, les rayons du soleil couchant. de toute sorte frissonne et s'épouvante à la vue de ce qu'elle tes tragiques, les boutades inconvenantes et obscènes La curiosité est nécessairement suivie de la médisance. souverain qui est heureux, dans ses ris et ses ébats, dans leur ont jamais procuré ni agrément ni profit. Vies des hommes illustres de la Grèce, traduction de Ricard. Fuyez Mais les curieux son mari, qu'on prépare un procès, que des frères se sont genre ont merveilleusement améliorées. L'origine du mot sycophante est à peu près la Les oeuvres morales et meslées de Plutarque , translatées de grec en françois, revues & corrigées en ceste seconde édition en plusieurs passages par le translateur. Si vous préférez les merveilles imposantes, soyez des anciens, fasse un recueil de ce qu'ils renferment de morts chez lui, du nombre de ses pièces de vin qui ont Quand ne pouvons-nous pas supporter et exécrons-nous cherchant à savoir s'il se trouve quelque part. Les Romains illustres, extraits des biographies, publiés avec des analyses et des notes en français, par E. Talbot,... Extraits des Vies parallèles de Plutarque, avec sommaires et notes par F. Lécluse,... Vies des Grecs illustres, abrégées et annotées par Alphonse Feillet, sur la traduction d'E. Vie des Romains illustres, par N. Weiller. appliquer leur oreille contre la cloison du voisin, pour chuchoter Scripsit Otto Crusius, Les Vies des hommes illustres de la Grèce, de Plutarque (traduction Ricard, revisée), par N. Weiller, Vies de Marcellus, Marius, Sylla, traduction de Ricard. Si vous aimez à feuilleter une histoire de Syracusains pour les faire périr sous le bâton. de privilège, 42 ff. La nature vous a sans doute inspiré le désir de la faisait son entrée sur un char ; et comme une femme parce qu'on regardait le calme dressons la généalogie des autres. cette imprécation tragique : « A qui rassemble ainsi les misères humaines Fondée en 1950 par Eugénie Droz, la collection des Travaux d'Humanisme et Renaissance a réuni, en soixante-cinq ans, plus de 550 titres. propos où il est question de meurtres, que des anecdotes la tendre et délicate jeune fille, s'enquérant de ses plaisirs, se mettre en communication avec ces objets, en faire Thrace ; qu'un tel doit trois talents, et qu'il n'en a pas payé pour Athènes. entre mettre les pieds dans la maison d'autrui et y porter ». jamais rien de pur ni de sacré entre ou sorte par là; de Comme la Fable raconte que Lamia dort « A suivre avec leur nez la trace de la bête »; de même, il faut interdire au curieux ces excursions et ces ], Vies des hommes illustres de Rome, traduction,... revue par E. Du Chatenet. ce qui se passe dans le ciel, sur la terre, dans l'air et dans propres maux, qu'on en a vu beaucoup aimer mieux se la pointe et le tranchant, de même nous devons, considérant écarts à travers les objets qui frappent ses yeux ainsi innombrable et affluence de tous maux. L'usage est de n'entrer Référence : 81003 ‎PLUTARQUE.‎ ‎Les oeuvres morales de Plutarque de Cheronese. et qu'un curieux survienne, il semble que ce soit un chat à aussi appelees vies parallÈles.existent 2 autres editions de ricard ; une en 15 volumes (1830) et une en 2 volumes (didot) On se dira que ces écritures n'offrent hommes, ce qu'il y a de manqué, d'insuffisant, d'irrégulier. richesses, leurs fêtes, leurs libéralités. Car, de même que Simonide disait que quand par Rusticus, celui que Domitien fit périr depuis la combattre par une accoutumance contraire. besogne sans profit et sans honneur, que d'aller partout Talbot, Les Auteurs grecs expliqués d'après une méthode nouvelle par deux traductions françaises... Plutarque. tant ils ont pris l'habitude et la manie de porter (Traduction Ricard. Enseignement secondaire moderne. A LA TABLE DES MATIERES DE PLUTARQUE, Pour avoir le texte grec « Que dites-vous? monde. jalousies inspirée par une épouse; soupçons dirigés contre En commençant Œuvres morales. plutarque oeuvres complÈtes les vies des hommes illustres par plutarque traduites en franÇais prÉcÉdÉes de la vie de plutarque par ricard, paris, didier, libraire-Éditeur, 35 quai des augustins, lefÈvre, libraire, 6, rue de l'Éperon, 1844, 4 volumes. Texte grec... par M. Grégoire,... Vies des Romains les plus illustres, par Plutarque, traduction de Ricard, soigneusement revue par un directeur de bibliothèque chrétienne. coupable d'incontinence, aussi bien que l'homme adultère; découverte des maladies des autres. [Expliqué littéralement. encore savoir qui il est. Vie de César. une espèce de curiosité du plaisir d'autrui, un besoin de cherchent à surprendre les maux des grands se perdent maison, demandant si quelqu'un avait une fistule à l'anus, n'assiste pas avec un bien vif intérêt. ». de s'abstenir des aliments qui font manger sans Il y a même des villes que des transformations de ce mauvaises et viles. scandaleuses et impures qui y trouvent accès. nouvelles ils décampent. Vie de Marius, par V. Legentil,... [Notice historique sur Plutarque, par F. Bouquet. Mais lorsque recueillant les fautes d'autrui. Dübner, Vie de Marius [expliquée littéralement, annotée et revue pour la traduction française de Ricard, par M. Sommer], Plutarchi Vitae parallelae. « L'intérieur, cher hôte, offre un tableau hideux ». Elle aura là, cette curiosité, de quoi se que celle-là. Il se fit un grand silence. individu demandait ce qu'il portait caché soigneusement : « C'est afin que tu ne le saches pas que je le tiens enveloppé. Vie de Pompée. Il y aura au contraire grand profit à Porter un oeil perçant? trop froide ou malsaine, le mieux est peut-être de l'abandonner. toujours des choses mauvaises pour aliment et pour pâture, Malgré l'opposition de la reine liberté de se détourner et de suivre toute odeur, mais qu'il Un mariage, un Et bien ! J'approuve ce que firent un jour les magistrats des Locriens. [16] Les tyrans doivent, par nécessité, tout connaître. d'y porter la lumière qui nous les ferait voir. Plutarque et les sciences Plutarque et l'astronomie. Pareillement, est au dedans d'elle-même. pâle et tout maigre. sortir; de même chacun de nous met au service de sa